iv. Post-Magical Realist Worlds / Mondes réalistes post-magiques

This research group proposes to continue the discussions started at the “(Post)Magical Realist Worlds” session at the last CCLA conference. In this research group we would like to explore multiple modes of representing, mediating, or distorting the postcolonial worlds that magical realism was initially developed to capture. We are particularly interested in post-magical realist modes of representation in contemporary media, literature, cinema, and the arts, as well as popular culture. The question of what has come after magical realism is central to this conversation. We ask: What representational modes emerge as a response to the recognition of Eurocentric conceptual binaries that “magical realism” reifies? Is magical realism, as Bhabha, Slemon, and many others have argued, a “global” postcolonial phenomenon, or a culturally-specific, regionally-grounded mode of artistic expression? What is the role of magical realism in cultural politics? Is it merely a stereotype perpetuated by the global market, or a useful and vibrant theoretical and artistic tool for engaging contemporary postcolonial realities?

Possible topics for exploration and further discussion are:

  • magic(al) realisms (Flores; Roh)
  • the marvellous real (Carpentier)
  • African and African American magical realism (Cooper; Quayson)
  • Indigenous/Aboriginal realisms (Ravenscroft; Maufort)
  • Latin American authors, artists, and filmmakers’ rejections of and engagements with magical realist heritage (McOndo or the Crack literary groups)
  • animistic realisms (Garuba; Quayson)
  • decolonial/anticolonial realisms (Ciccariello-Maher)
  • postcolonial realisms (Bjerk)
  • artistic or theoretical interventions which disrupt the cultural traditions of European realism married to the tropes of naturalism or scientism
  • interpretations of magical realism as an international commodity or a particular kind of world literature and cinema
  • magical realisms in/as popular culture.

Ce groupe de recherche se propose de continuer les discussions commencées lors de la séance « Mondes réalistes (post)magiques » au dernier colloque de l’ACLC. Dans ce groupe, nous souhaitons explorer les multiples façons de représenter, de négocier ou de déformer les mondes postcoloniaux que le réalisme magique a initialement mis en scène. Nous sommes particulièrement intéressé·e·s par les modes de représentation du réalisme magique dans les médias, la littérature, le cinéma et les arts contemporains, ainsi que dans la culture populaire. La question de ce qui a suivi le réalisme magique est centrale à notre conversation. Nous nous demandons : Quels modes de représentation émergent en réponse à l’identification des binarités conceptuelles eurocentriques que le réalisme magique réifie? Le réalisme magique est-il, comme le pensent Bhabha, Slemon et plusieurs autres, un phénomène postcolonial « mondial », ou un mode d’expression artistique culturellement spécifique et ancré dans sa région d’émergence? Quel est le rôle du réalisme magique dans les politiques de la culture? S’agit-il simplement d’un stéréotype perpétué par le marché mondial, ou plutôt d’un outil théorique et artistique dynamique et utile pour s’attaquer aux réalités postcoloniales contemporaines ?

Les sujets possibles d’exploration et de discussion sont les suivants :

  • les réalismes magiques (Flores ; Roh)
  • le réel merveilleux (Carpentier)
  • le réalisme magique africain et afro-américain (Cooper ; Quayson)
  • les réalismes autochtones (Ravenscroft ; Maufort)
  • le rejet et l’engagement des autrices·teurs, artistes et cinéastes d’Amérique latine à l’égard de l’héritage du réalisme magique (McOndo ou les groupes littéraires du Crack)
  • les réalismes animistes (Garuba ; Quayson)
  • les réalismes décoloniaux/anticoloniaux (Ciccariello-Maher)
  • les réalismes postcoloniaux (Bjerk)
  • les interventions artistiques ou théoriques qui bouleversent les traditions culturelles du réalisme européen marié au naturalisme ou au scientisme
  • les interprétations du réalisme magique comme une marchandise internationale ou un type particulier de littérature et de cinéma mondiaux
  • les réalismes magiques dans la culture populaire.